Pha That Luang, Vientiane

Pha That Luang, Vientiane
Pha That Luang, Vientiane (Élargir)

La pagode Pha That Luang ou Pha Chedi Lokajulamani, qui se traduit par "Précieux Stupa sacré mondial", est considérée comme le monument national le plus important du pays du Laos. Située sur une colline à environ cinq kilomètres au nord-est du centre de Vientiane, sa flèche dorée s’élève à des pieds 148 (mètres 44) et est entourée de petites pagodes 30.

Des légendes locales racontent que des moines envoyés par le roi indien Ashoka pour répandre le bouddhisme sont arrivés dans la région de Vientiane, à 218 BC. Un stupa a été érigé pour enchâsser une relique sacrée du Bouddha (probablement sa poitrine ou son os pelvien). Les archéologues n'ont trouvé aucune trace de ce stupa, mais des fouilles ont mis au jour des vestiges d'une pagode construite par les Khmers en tant que monastère au 12ème siècle. Le premier projet de restauration a commencé à 1566 lorsque le roi Setthathirat du royaume Lan Xang a déplacé sa capitale de Luang Prabang à Vientiane. Dans 1641, Gerrit van Wuysoff, envoyé néerlandais de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales, s'est rendu à Vientiane et a été impressionné par "l'énorme pyramide et son sommet recouvert de feuilles d'or pesant environ mille livres". La gloire de Pha That Luang, cependant, ne dura pas beaucoup plus longtemps après cela. Les combats en cours entre le Laos, le Myanmar et le Siam ont rendu la pagode vulnérable. À 1828, une armée siamoise a envahi la capitale et a laissé Pha That Luang gravement endommagée. Les chasseurs de trésors ont fini par le démanteler. Ce n'est pas avant 1900 que les travaux de restauration du stupa ont commencé avec les Français. Cette tentative a été infructueuse, mais un autre projet de restauration française chez les 1930 (basé sur les dessins détaillés des derniers 1860 de l'architecte et explorateur français Louis Delaporte) a finalement ramené Pha That Luang à son ancienne gloire.

Le Pha That Luang est le théâtre du festival bouddhiste le plus important du pays, le Boun That Luang, qui se tient pendant la pleine lune du 12th mois lunaire (novembre, mais parfois octobre). Des milliers de personnes affluent sur les lieux pour trois jours de cérémonies bouddhistes et pour faire l'aumône à des centaines de moines. Les fidèles bouddhistes marchent trois fois autour du That Luang avec des bâtons d'encens pour leur rendre hommage. Des jours de fête précèdent le Boun That, festival où se trouvent des centaines d'étals vendant de la nourriture, des vêtements et divers objets d'artisanat. Les activités comprennent des manèges, des jeux pour enfants, des spectacles musicaux, des feux d'artifice, des processions aux chandelles et des défilés de personnes vêtues de costumes traditionnels.

Pha That Luang, Vientiane
Pha That Luang, Vientiane (Élargir)

Wat Si Muang, Vientiane
Wat Si Muang, Vientiane (Élargir)


Pha That Luang, Vientiane